Entrepreneuriat

Plus de 500 millions de dollars injectés dans les edtech et les jobtech en Afrique

625views

Depuis 2019, les start-up africaines spécialisées dans l’éducation (edtech) et la mise en relation des demandeurs d’emploi avec les recruteurs (jobtech) ont levé plus de 500 millions de dollars, selon les données publiées le 27 juin par la plateforme Africa the Big Deal.

Ces données représentent moins de 4% du total des financements mobilisés par l’ensemble des jeunes pousses du continent au cours des quatre dernières années et demie, soit environ 13 milliards de dollars, précise la source.

Environ 60 % des fonds injectés ont concerné une seule start-up, en l’occurrence Andela, une plateforme qui forme et place des développeurs de logiciels africains auprès des entreprises technologiques à l’international a réalisé deux mégatours d’un montant cumulé de 300 millions de dollars.

Dans l’ensemble, 73 transactions de plus d’un million de dollars ont été recensées dans le secteur depuis 2019. Ces transactions ont concerné 59 jeunes pousses. Les deux tiers des transactions se sont concentrés au Nigeria, en Egypte et en Afrique du Sud. Ces trois pays ont attiré ensemble 84% du total des financements mobilisés par les edtech et les jobtech actives en Afrique.

En dehors d’Andela, environ 50% des financements ont été injectés dans des plateformes d’apprentissage en ligne alors que près de 25% ont orientés à des start-up spécialisées dans le recrutement, la mise en relation professionnelle et l’outsourcing. Le reste concerne des écoles en ligne ou hydrides ainsi que des start-ups opérant dans les domaines de la gestion scolaire et de la gestion des ressources humaines.

Source : agence Ecofin

Leave a Response