Inter

Plus de 1 milliard de $ pour améliorer la production alimentaire en RDC

954views

La République démocratique du Congo (RDC) entend mettre en place un programme d’urgence de relance du secteur agricole. Evalué à plus de un milliard de $, ce programme vise notamment à améliorer la production alimentaire afin d’éviter les pénuries avant la prochaine saison culturale.

L’annonce a été faite par le vice-premier ministre de la RDC, Vital Kamerhe. Les interventions de ce programme ciblent 12 cultures de base, à savoir le maïs, le riz, le blé, le sorgho, le manioc, la pomme de terre, la patate douce, l’arachide, le haricot, le niébé, le soja et la banane.

D’après le média Ecomnews Afrique, ce programme intervient dans un contexte où la RDC est confrontée à une crise d’approvisionnement de maïs qui fait flamber les prix de la denrée principalement dans les provinces du Katanga et du Kasaï.

À l’origine de cette crise se trouve principalement la faiblesse de l’offre locale de la céréale qui ne couvre que 25 % des besoins de consommation du pays. À cela s’ajoute la décision de la Zambie, troisième exportateur africain et plus proche fournisseur de maïs du pays, d’imposer depuis avril dernier une interdiction sur les expéditions de la céréale pour préserver ses propres stocks, ajoute la source.

Notons que la RDC est l’un des pays africains ayant le plus grand potentiel de terres cultivables, mais moins de 10% de ces terres sont exploitées. Cette sous-performance de l’agriculture a pour conséquence une dépendance vis-à-vis des importations pour la satisfaction des besoins alimentaires.

Par la rédaction

Leave a Response