Yvon Sana Bangui, nouveau gouverneur de la BEAC/Photo d'archives.
Economie

Yvon Sana Bangui, nouveau gouverneur de la BEAC

732views

Les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) ont désigné, lors d’une réunion extraordinaire tenue le 9 février par visioconférence, Yvon Sana Bangui, de nationalité centrafricaine, comme nouveau gouverneur de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).

Le centrafricain de 49 ans remplace à ce poste le tchadien Abbas Mahamat Tolli, qui va postuler au poste de président de la Banque africaine de développement (BAD), afin de relancer sa carrière.

La prise de fonction par Yvon Sana Bangui intervient au moment où la Centrafrique a récemment adopté le bitcoin comme monnaie alternative, un développement qui suscite l’attention de la BEAC. Cette nouvelle présidence pourrait également offrir à la Centrafrique l’occasion de se positionner de manière plus active sur le marché des titres publics.

Après cette désignation, le ministre congolais de l’Economie et des finances, Jean Baptiste Ondaye, a déclaré que « Depuis quelques années, la BEAC vit une crise institutionnelle sans précédent. Cette crise se poursuit jusqu’aujourd’hui. Elle s’est exacerbée avec la publication dans les réseaux sociaux des courriers internes où les membres du gouvernement s’invectivent. Compte tenu de l’importance de notre banque centrale pour la stabilité économique et financière de la CEMAC, les hautes autorités se devraient donc de rappeler à l’ordre les membres du gouvernement de la banque ».

Formé au Maroc et en France, le nouveau gouverneur de la BEAC est réputé rigoureux. Il est titulaire d’un Bac+4 en mathématiques appliquées, d’un DESS en informatique et télécommunications, ainsi que de deux masters en économie et gestion publique. Il a intégré la BEAC en 2005.

Par la rédaction

Leave a Response