Economie

Un financement de 1,4 milliard de FCFA pour développer les collectivités locales

714views

Le Fonds africain d’appui à la coopération décentralisée internationale (Facdi) du Maroc va allouer un financement d’environ 1,4 milliard de Fcfa pour financer des projets de développement de huit collectivités locales du Congo, à savoir les conseils départementaux et municipaux de Brazzaville, Impfondo, Pointe-Noire, Niari, Pokola, Kintélé, Oyo et Madingou.

L’annonce a été faite par le ministre délégué à la Décentralisation et au développement local, Juste Désiré Mondélé, qui a précisé que les projets à développer dans ces collectivités visent en priorité la dynamisation du développement local, l’amélioration des conditions de vie des populations et le renforcement institutionnel des collectivités territoriales.

Ces projets concernent l’adduction d’eau potable, l’éclairage technique, l’équipement culturel et de santé, la lutte contre l’insalubrité, la construction d’un marché forain, la formation personnelle et le réaménagement du marché des produits du terroir.

Parmi ces projets, on note celui d’Impfondo avec l’accompagnement du Conseil provincial de Zagora, devant bénéficier de l’éclairage public par panneaux photovoltaïques. Le Niari avec le soutien de la région marocaine de l’Oriental, sera axé sur le management territorial, l’appui à la mise en place de la filière menuiserie au complexe de formation multimodal.

Concernant Madingou, la ville verra le réaménagement de son marché des produits du terroir avec le soutien du Conseil provincial de Touradannt. Pour Brazzaville, il sera question de construire des plateformes artistiques et culturelles. Quant à Kintélé, il est prévu la réhabilitation et l’équipement du centre de santé en partenariat avec la commune de Benguerir. A Oyo, il s’agira du concours du Conseil provincial de Larache pour aménager le marché forain.

Au cours de cette rencontre avec les présidents et représentants des collectivités locales, le ministre délégué à la Décentralisation a demandé aux bénéficiaires de mettre en place un comité de pilotage avec le partenaire et un comité de suivi et d’évaluation de l’implémentation desdits projets, afin de veiller au respect de la qualité des ouvrages et aux délais impartis. « La quasi-totalité de cette contribution financière sera versée directement dans les comptes des collectivités locales », a-t-il rassuré.

En rappel, la réalisation de ces projets est le fruit du premier forum sur la redynamisation et la revitalisation de la décentralisation, organisé en mars 2023 à Brazzaville.

Par GMB

Leave a Response