Economie

Près de 1.500 milliards de Fcfa pour améliorer le système d’adduction d’eau potable au Congo

526views

La République du Congo a besoin de près  de 1.500 milliards de FCFA pour améliorer le système d’adduction d’eau potable et sa gestion dans tout le pays, a annoncé le directeur général des fonds pour le développement du secteur de l’eau, Didace Amboulou, à l’issue de la réunion de l’examen du rapport provisoire du ‘’Profil du secteur de l’eau et de l’assainissement de la République du Congo’’.

« Le montant est énorme, mais nous pouvons aller par étape. Nous pouvons d’abord commencer avec la Banque africaine de développement pour trois ans, et d’autres partenaires pourront financer », a déclaré Amboulou le 18 juillet à Brazzaville, a l’issue de cette réunion.

Ce rapport, qui sera validé par la BAD, servira à faciliter la levée des investissements supplémentaires auprès des autres partenaires et à poursuivre les progrès et les résultats des Odd de l’agenda 2063 de l’UA et du PND 2022-2026. Ce rapport prend également en compte deux projets en cours, à savoir celui du renforcement des capacités du secteur de l’eau et de l’amélioration du système d’adduction d’eau potable en milieu rural.

A l’ouverture des travaux de cette réunion, le directeur du cabinet du ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Frédéric Manienze, a fait savoir que le Congo s’est engagé dans des réformes publiques avec l’adoption et la publication du code de l’eau, induisant de profondes mutations structurelles du secteur de l’eau et d’assainissement. Cela s’explique par la création de l’Agence nationale de l’hydraulique rurale, le Fonds de développement du secteur de l’eau, l’Organe de régulation du secteur de l’eau et le Conseil consultatif de l’eau.

La BAD qui a financé beaucoup de projets au Congo dans ce secteur, a lancé depuis 2019 un programme de revue du secteur de l’eau et de l’assainissement dans les pays membres régionaux, pour les prochains trois ans. La tenue de ce rapport s’inscrit dans le cadre de la mise en place du programme de revu du secteur de l’eau et de l’assainissement dans les pays membres régionaux de la BAD, pour les prochains trois ans, lancé depuis 2019.

Par la rédaction

Leave a Response