Economie

L’Italie octroie 5,5 millions d’euros pour stimuler la croissance économique

561views

L’Italie a accordé un financement de 5,5 millions d’euros au Fonds fiduciaire multidonateurs pour l’entrepreneuriat et l’innovation des jeunes. Cet appui financier va permettre de stimuler les opportunités d’emploi et la croissance économique.

Dans un communiqué de la BAD publié le 30 juin dernier, les responsables italiens ont réaffirmé l’engagement du pays à promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation des jeunes en Afrique.

« Le gouvernement italien est fier de soutenir les jeunes Africains dans leurs activités entrepreneuriales. Nous sommes convaincus que la promotion de l’innovation et la création d’emplois durables en particulier pour les jeunes et les femmes sont essentielles pour une croissance économique inclusive et résiliente en Afrique », a déclaré le directeur central adjoint pour la coopération au développement au ministère italien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Marco Riccardo Rusconi.

A cette occasion, la vice-présidente de la BAD chargée de l’Agriculture et du développement humain et social, Beth Dunford a salué le geste de l’Italie. « Nous remercions le gouvernement italien pour son partenariat indéfectible et sa généreuse contribution. Ce soutien se veut le reflet d’une mission commune qui consiste à cultiver et à fournir les compétences commerciales nécessaires à la jeunesse africaine, tout en promouvant l’entrepreneuriat et l’innovation », a souligné la vice-présidente de la Banque.

Le chômage des jeunes et l’accès à des emplois de qualité sont des défis pressants sur l’ensemble du continent. Le taux de chômage en Afrique s’élève à 8,1 %, les jeunes étant touchés de manière disproportionnée. Le soutien de l’Italie permettra d’appuyer des initiatives visant à promouvoir l’entrepreneuriat et à formaliser les entreprises, indique le communiqué.

Soulignons que jusqu’au début de l’année 2023, le Fonds fiduciaire multidonateurs pour l’entrepreneuriat et l’innovation des jeunes a facilité la création de plus de 68.500 emplois directs pour les jeunes en Afrique et amélioré l’accès au financement pour plus de 6.600 micros, petites et moyennes entreprises à travers le continent.

Le fonds fiduciaire a également permis à plus de 12.000 jeunes entrepreneurs de transformer leurs plans d’affaires et de contribuer à la croissance économique. En se focalisant sur les start-up dirigées par des jeunes et les micros, petites et moyennes entreprises, le fonds fiduciaire vise à créer des opportunités d’emplois durables et à stimuler l’innovation.

Fondé en 2017 par la BAD, le Fonds fiduciaire multidonateurs pour l’entrepreneuriat et l’innovation des jeunes a pour but de promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat, ainsi que de créer des emplois durables et pérennes pour les jeunes sur le continent.

Le fonds fiduciaire accorde des dons pour soutenir les programmes et les initiatives de la Banque dans le cadre de sa Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique qui vise à créer 25 millions d’emplois et à doter 50 millions de jeunes de compétences professionnelles et entrepreneuriales d’ici 2025, précise le communiqué.

Par la rédaction

Leave a Response