Economie

Le taux de croissance du PIB congolais estimé à 2,8% en 2022

124views

Le Comité national économique et financier (CNEF) a noté, au cours de sa réunion du 29 novembre, une reprise de l’activité économique en 2022, sur la base des projections des autorités nationales, soit un taux de croissance du PIB réel de 2,8% contre une récession de 1,4% en 2021.

Cette amélioration s’expliquerait principalement par la vigueur du secteur hors pétrole (+3,2 %), qui bénéficierait du regain de la demande. Quant à lui, le secteur pétrolier resterait quasi-stable à -0,8%, en dépit de la bonne tenue des cours sur le marché international, en raison, de l’effet retardé des investissements réalisés.

Concernant les prix, le taux d’inflation en moyenne annuelle s’établirait à 3,5%, du fait de la hausse des prix des produits alimentaires importés. Sur ce, en lien avec la bonne tenue des cours mondiaux du pétrole, le Congo a accéléré le remboursement de sa dette, en vue d’améliorer son taux d’endettement qui ressortirait à 64,9% du PIB, contre 103,6% du PIB en 2021.

Au niveau de l’Afrique centrale, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) prévoit une reprise progressive de l’activité économique, avec un taux de croissance du PIB réel qui se situerait autour de 3,3% en 2022, après 1,6% en 2021, sous l’effet du rebond de la croissance pétrolière (+1,9 en 2022, contre -8,2 % un an auparavant).

Au plan mondial, le CNEF a signifié que la situation économique reste marquée par les effets de la crise russo-ukrainienne, notamment la hausse des tensions inflationnistes, et le resserrement des politiques monétaires des principales banques centrales. A ce propos, le Fonds monétaire international (FMI) a prévu un taux de croissance du PIB à 3,2%, contre 6,1% en 2021.

Cette réunion s’est tenue sous la présidence du ministre de l’Economie et des finances, Jean-Baptiste Ondaye, assisté par celui du Budget, des comptes publics et du portefeuille public, Ludovic Ngatsé.

Par GMB

Leave a Response