Le président fondateur de la Feca pendant la conférence.
Entrepreneuriat

La Feca déterminée à œuvrer pour la valorisation des métiers locaux en Afrique

847views

Au cours d’une conférence de presse virtuelle, le président fondateur de la Foire économique Canada Afrique (Feca), André Hische Yaba, a réaffirmé, le 23 novembre à Brazzaville, la détermination de cette plateforme d’œuvrer pour la mise en place des centres de valorisation des métiers locaux en Afrique.

Ces centres seront implantés en République du Congo, pays choisi pour le compte de l’Afrique centrale, et en Côte d’Ivoire, pays pilote de l’Afrique de l’ouest. Ils auront pour mission de former ceux qui exercent ces métiers (couture, menuiserie, mécanique, coiffure et plomberie) en entrepreneuriat afin de leur permettre de mieux se mettre en valeur.

« C’est l’entrepreneuriat relié aux métiers de première ligne qui va nous permettre non seulement de créer de milliers d’emplois dans nos pays, mais également de trouver de solutions au problème d’emploi », a déclaré André Hische Yaba, en sa qualité de président fondateur de la Feca et promoteur du Réseau des diaspora en affaires (Reda).

La diaspora doit prendre ses responsabilités

Dans son intervention, le président de la Feca a invité la diaspora à prendre ses responsabilités. « A travers ces centres, nous allons ajouter des modules de formation en entrepreneuriat pour former nos mécaniciens et couturiers afin qu’ils apprennent comment vendre et s’organiser au niveau de leurs entreprises », a-t-il poursuivi, tout en soulignant la nécessité de certifier ces différents métiers.

Par ailleurs, le président de la Feca a profité de cette occasion pour annoncer la tenue en avril 2024 à Montréal, d’une réunion internationale de la cette plateforme internationale. Cet événement qui sera placé sous le thème « Les états généraux de l’entrepreneuriat au XXIe siècle », aura pour objectif de nouer de partenariats gagnant-gagnant dans le domaine de l’éducation.

La Feca envisage d’ouvrir son bureau en République du Congo en 2024. Le Reda quant à lui, c’est un réseau qui a été mis en place pendant la crise du Covid-19, dans le but de rassembler des gouvernants et des hommes d’affaires.

Par GMB

Leave a Response