La représentante résidente de la Banque mondiale au Congo.
Economie

La Banque mondiale injecte 766,72 millions de dollars pour appuyer des projets au Congo

380views

Le groupe de la Banque mondiale a annoncé un investissement de 766,72 millions de dollars au Congo pour appuyer 12 projets en cours d’exécution, dont sept projets nationaux, trois fonds fiduciaires et deux projets régionaux. Ces projets portent sur plusieurs secteurs, dont le développement humain, le développement durable, les infrastructures, le digital et le transport.

Ce financement est composé de $454.85 millions IDA (crédits), $250 millions BIRD (prêts), 61.87 millions fonds fiduciaires (dons), précise un document publié lors de la revue de la performance du portefeuille de la Banque mondiale, tenue du 19 au 20 mars à Brazzaville.

Parmi ces projets, il y a entre autres, le Projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies (REDISSE IV), le Projet d’appui aux activités économiques inclusives et résilientes au changement climatique (Proclimat Congo), le Projet d’accélération du développement numérique (Patn), le Projet régional d’amélioration des corridors de transport routier et fluvial en Afrique centrale (Pracac).

« Cette activité nous a permis d’apprécier les résultats de différents projets que nous avons lancé il y a plus de cinq ans, qui couvrent plusieurs secteurs, à savoir l’agriculture, la protection sociale. Nous avons eu l’opportunité de discuter des défis, mais également des opportunités, des leçons apprises au cours de la mise en œuvre de ces projets », a déclaré la représente résidente de la Banque mondiale au Congo, Louise Pierrette Mvono, à l’issue de la cérémonie de clôture de cette revue.

Au cours d’une interview, Louise Pierrette Mvono a souligné la nécessité pour tous les acteurs de travailler en synergie. Elle a invité les unités de gestions des projets appuyés par la Banque mondiale à s’accorder sur les meilleures stratégies pour plus d’efficacité.

Le thème de la revue de cette année qui est « Optimisation de la performance du portefeuille de la Banque mondiale en République du Congo », est d’autant plus opportune que l’année fiscale qui touche à sa fin, a été particulièrement riche en enseignement avec la clôture de 8 projets sur un portefeuille qui en comptait 16 au début de la même année fiscale, a souligné la représentance de la Banque mondiale.

Au total, huit projets ont été clôturés pendant l’année fiscale 2024, parmi lesquels le Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE), le Projet d’appui au secteur d’éducation (PRAASED), le Projet Lisungi – système de filets sociaux (PL-SFS), le Projet d’appui au développement des entreprises et à la compétitivité (PADEC), le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale ( PDAC), le Projet de renforcement des capacités en statistiques (PSTAT) et le Projet de réformes intégrées du secteur public (PRISP).

La revue de la performance du portefeuille de la Banque mondiale a été couplée aux deux journées de partage de connaissances.

Par GMB

Leave a Response