Séance de travail entre les deux parties.
NTIC & TELECOM

Gimac s’engage à accompagner le Congo dans la mise en œuvre de CongoPay

942views

Le Groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (Gimac) va accompagner la République du Congo dans la mise en œuvre du projet CongoPay. La réalisation de ce projet devrait permettre de développer l’économie numérique du pays.

« Aujourd’hui, toutes les structures du pays sont connectées à GimacPay, notamment les banques, les opérateurs de mobile monnaie, certains fintechs et les microfinances », a signifié le directeur général du Gimac, Valentin Mbozo’o, au cours d’une réunion de travail entre les cadres du Gimac et du numérique, tenue le 25 mars dernier à Brazzaville.

Le directeur général du Gimac a précisé que ce projet devant faciliter la distribution et la collecte de l’argent de manière traçable auprès des clients, favorisera l’inclusion financière des timbres et la gouvernance des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

« En soutenant un projet de terminaison des paiements et des émissions, comme celui de CongoPay, il sera question de faire bénéficier plusieurs personnes de ces paiements digitaux, même les moins nanties et les plus fragilisées, indépendamment de leur pouvoir d’achat, de leur niveau de vie et de leur qualité dans la société », a déclaré Valentin Mbozo’o.

A cette occasion, le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, a indiqué que dans le cadre de ce projet, la République du Congo a besoin du Gimac, de Mediasoft Lafayette dont le cadre de collaboration existe avec l’Agence de développement de l’économie numérique (Aden), qui a des compétences du gouvernement pour développer l’économie numérique.

Rappelons que le Gimac a pour objet principal la promotion de la monétique interbancaire, la régulation, la supervision et la fourniture des services de traitements. Depuis 2018, le Gimac est en charge de la mise en œuvre de l’interopérabilité intégrale.

Par GD

Leave a Response