Inter

Côte d’Ivoire : 85 % de la production de cacao peut être commercialisée sur le marché de l’UE

247views

En Côte d’Ivoire, 85 % de la production de cacao peut être commercialisée sur le marché de l’Union européen (UE) dans la perspective de la mise en place par le bloc de sa règlementation sur l’interdiction d’importation de produits agricoles issus de la déforestation.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Agriculture et du développement rural ivoirien, Kobenan Kouassi Adjoumani, en marge de l’édition 2023 du Salon international de l’Agriculture (SIA) qui s’est tenu à Paris en France du 25 février au 5 mars dernier.

« Dans le cadre de notre politique mise en place à partir des réformes, nous avons décidé de faire le recensement de tous les producteurs qui sont disséminés çà et là. Nous avons pu géolocaliser toutes les plantations qui se trouvent dans les forêts. Nous pouvons dire que seulement 10 à 15 % de l’offre de cacao est issue des forêts classées », a déclaré le ministre Adjoumani.

D’après lui, les autorités ivoiriennes n’ont pas attendu la législation de l’UE pour prendre des mesures concrètes compte tenu des avis plus mesurés de plusieurs rapports, mettant en lumière la difficulté de la traçabilité du cacao dans le pays et donc de la certification.

En rappel, la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec une production de deux millions de tonnes par an.

La rédaction

Leave a Response