Les participants à la session.
Economie

Le budget 2024 du Cnsac arrêté à plus de deux milliards de FCFA

670views

Le Comité national de sûreté de l’aviation civile (Cnsac) a arrêté, au cours de sa session ordinaire, son budget exercice 2024, à la somme de deux milliards 758 millions 774 mille 500 FCFA.

Ce budget adopté avec amendement le 26 janvier à Brazzaville, est destiné à renforcer le cadre législatif et réglementaire du Cnsac afin de l’arrimer à l’environnement et à la complexité des activités de sûreté et de l’aviation civile.

Au cours de cette session, les membres du comité ont également approuvé avec amendements les nouveaux outils de travail, dont les projets de planning annuel de formation et du planning annuel de contrôle de la qualité, le projet de rapports d’activités 2023, et le compte rendu du niveau d’exécution des délibérations et recommandations dudit comité.

Prenant part à cette session, le ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, président du Cnsac, Honoré Sayi, a annoncé la tenue imminente au Congo d’un audit de sûreté par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Cet audit va porter sur l’évaluation de la capacité du Congo à assurer une supervision normale de ses activités de sûreté, et sur le niveau de conformité aux normes et pratiques recommandées de la Convention de Chicago de 1944 relative à l’aviation civile.

En vue de garantir le bon déroulement de cet audit, le ministre des Transports a encouragé les entités concernées par la sûreté à s’impliquer davantage pour obtenir une évaluation précise des efforts déployés.

Le Cnsac a plusieurs missions, parmi lesquelles assurer la coordination des activités de sûreté entre les ministères, services et autres organismes de l’Etat, les exploitants d’aéroport et d’aéronefs, les fournisseurs de services de la circulation aérienne et les autres entités concernées.

Par GD

Leave a Response