Vue du siège de la Banque mondiale.
Economie

290 millions $ pour améliorer les systèmes de données en Afrique centrale

653views

La Banque mondiale a approuvé un financement de 290 millions de dollars sous forme de crédits et de dons de l’Association internationale de développement (IDA) pour améliorer et harmoniser les systèmes de données en Afrique centrale.

Dans un communiqué publié le lundi 2 octobre, l’institution bancaire a affirmé que ces fonds serviront à développer les capacités statistiques afin d’améliorer la qualité de la production de données et l’utilisation des données, ainsi que la modernisation des systèmes statistiques des pays de la région.

Ce financement, qui se situe dans le cadre de la deuxième phase du projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest et du Centre (HISWACA), permettra de renforcer les systèmes de prise de décision s’appuyant sur des données probantes, l’allocation des ressources, la responsabilisation et la transparence dans cette sous-région, précise la Banque mondiale.

En outre, le projet appuiera la division statistique de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) pour améliorer la coordination et l’harmonisation des statistiques à travers la région.

Dans son intervention, la directrice de l’intégration régionale pour l’Afrique subsaharienne, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à la Banque mondiale, Boutheina Guermazy a indiqué que prolonger le projet HISWACA en Afrique centrale est essentiel pour accélérer la réduction de la pauvreté et promouvoir une croissance équitable, car des données de qualité sont indispensables pour faire progresser l’intégration économique régionale.

Par GMB

Leave a Response